mai 06, 2020

Notre confinement en France fait l’objet de toute notre attention. Pour vous offrir une autre fenêtre, nous avons à coeur de partager avec vous un retour terrain des échanges que nous avons régulièrement avec nos artisans en Inde.

L'Inde encore peu touchée selon les chiffres du gouvernement

Au-delà de nos frontières, le confinement est géré de manière « manu-militari » et appliqué de manière très strict par la police qui fait des rondes musclées. Avec aujourd’hui moins de 1000 décès enregistrés, l’Inde fait figure de résistante au virus.

La population locale peut sortir uniquement pour aller chercher sa nourriture et ses médicaments dans le magasin le plus près. Les masques et gants en plastique manquent donc les femmes utilisent leur « Omi » (longue écharpe) pour se protéger.

La nourriture est le plus gros enjeu avec les prix qui augmentent et mettent beaucoup de familles dans une situation difficile. Le gouvernement aide les plus pauvres pendant que les sociétés se doivent de payer leurs employés sans aide du gouvernement. Comme chez nous, les banques offrent des décalages de paiement.

Indiens face au coronavirus

Et nos artisans au milieu de tout cela ?

Les artisans avec lesquels nous travaillons ont donc une protection minimum et nous assurons un suivi régulier pour prendre le pouls de leur quotidien et comment ils arrivent à faire face à leurs difficultés. Cela dit, beaucoup d’entrepreneurs vont avoir de grandes difficultés à poursuivre le développement de leurs activités.

Les ateliers d’impressions en tampons de bois devraient commencer à ré-ouvrir petit à petit car cette est généralement réalisée dehors, en campagne. Les artisans sont entourés d’arbres et il en est de même pour les ateliers qui font nos sérigraphies.

Le travail des artisans est d’autant plus important car il correspond à cette vision de demain, un monde moins uniforme, avec des produits singuliers, et  l’assurance que toute la chaîne humaine est respectée et mieux, valorisée. La circularité, l’éco-responsabilité, et l’achat à portée sociale sont autant de sujets d’actualité qui ne font que confirmer notre hiérarchie de valeurs.

Demain : un monde encore plus solidaire avec le commerce équitable

Notre envie est plus grande de vous proposer des produits conçus dans le temps, en dehors des saisonnalités en cherchant à mettre en harmonie la création, la production raisonnée et responsable disponible pour le plus grand nombre d’adeptes de faire de leur intérieur, un refuge rempli de bonnes ondes.

Avec la levée du confinement, nous allons faire une entorse et vous proposer des prix coup de cœur pour nous permettre de lancer de nouvelles petites séries et faire travailler nos artisans.

Nous croyons toujours au prix juste, au produit qui n’est pas remisé à tout va, mais dans ces circonstances exceptionnelles, notre souci premier est de faire travailler plus d’artisans qui vont avoir besoin de relancer leur activité pour manger, tout simplement.

La consommation responsable et les marques éthiques ne seront jamais aussi importantes que demain...



Lire plus

impression en sérigraphie main avec des cadres en bois sur une housse de couette en coton
La transparence des prix Constelle

juillet 03, 2020

Comment se calcule le prix d'un produit et pourquoi le commerce équitable est une valeur qui se paye plus cher ? Constelle joue la carte de la transparence de ses prix. On vous dit tout...
Lire plus
Un appel à ralentir et à la force du collectif
Un appel à ralentir et à la force du collectif

avril 15, 2020

Dès le lancement de Constelle, nous avons posé ces mots sur notre vidéo de présentation : "Constelle est un appel à ralentir et à savourer son intérieur avec plus d’enthousiasme." Nous étions loin de penser que...
Lire plus
coussins en velours imprimés blockprint constelle
Tout quitter et créer Constelle

novembre 27, 2019

La création d’une marque, ce n’est pas uniquement l’imaginaire qui prend forme en motifs et en couleurs. C'est aussi une somme de chiffres qui s’accumulent pour que le rêve et l’engagement se réalisent. Constelle, c’est donc...
Lire plus

Rejoignez notre Newsletter !